LE COMTE DE NICE
EN IMAGES
Retour à la page d'accueil
VOIR LES PHOTOS
DES VILLAGES
DU COMTE DE NICE :
UN PEU D'HISTOIRE
NAVIGUER
AUTREMENT
La galerie d'Art du Comté de Nice en Images


PEILLON

- Localisation : VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
- G.P.S. : N 43º 46.668' - E 7º 22.933'
- countea de Nissa : -
- Communauté : Communauté de Communes du Pays des Paillons
- Altitude moyenne: 375 mètres
- Distance de la Place Masséna à Nice : 19 kilomètres
- Trajet : D 2204c, D 2204, D 21, D 121
- Habitants : 1330, (les Peillonnais)
- Mairie : 620 av. de l'Hôtel de Ville, 06440 PEILLON -  Tél: (+33) 04 93 79 91 04
- Musées :
- Office du Tourisme : PEILLON SYNDICAT D'INITIATIVE, 620 av. de l'Hôtel de Ville, 06440 PEILLON -  Tél: (+33) 04 93 79 91 04

PEILLONPeillon est souvent qualifié l'un des plus beaux villages médiévaux du Comté. Perché à une vingtaine de kilomètres du centre ville de Nice, sur un éperon rocheux, construit en pierre, il se fond dans le paysage, et est peu visible de la vallée du Paillon de l'Escarène. Les hautes maisons sont serrées les unes contre les autres le long des ruelles et escaliers en calade, reliés par d'étroits passages voutés.
L'origine connue de Peillon remonte à l'an 1150 ; il dépendait de l'administration consulaire de Peille jusqu'en l'an 1235. En 1388, lors de la dédition du Comté de Nice à la Savoie, le village dépend alors de la maison de Savoie, et est administré par des co-seigneurs jusqu'à la Révolution Française.
Depuis 1948, Sainte Thècle, construit au pied de Peillon, est devenu le chef-lieu de la commune.

 


PEILLON
- 01 - PEILLON - VUE GENERALE


A propos de la photo 01 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
VUE GENERALE

Perché à une vingtaine de kilomètres du centre ville de Nice, sur un éperon rocheux, construit en pierre, Peillon se fond dans le paysage, et est peu visible de la vallée du Paillon de l'Escarène.
Au loin, derrière les falaises, les antennes du Mont Agel.

 

 


PEILLON
- 02 - PEILLON - VUE GENERALE


A propos de la photo 02 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
VUE GENERALE

Perché à une vingtaine de kilomètres du centre ville de Nice, sur un éperon rocheux, construit en pierre, Peillon se fond dans le paysage, et est peu visible de la vallée du Paillon de l'Escarène.
Au loin, derrière les falaises, les antennes du Mont Agel.

 

 


PEILLON
- 03 - PEILLON - VUE GENERALE


A propos de la photo 03 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
VUE GENERALE

Perché à une vingtaine de kilomètres du centre ville de Nice, sur un éperon rocheux, construit en pierre, Peillon se fond dans le paysage, et est peu visible de la vallée du Paillon de l'Escarène. Le village est dominée par le clocher de léglise paroissiale Saint Sauveur de la Transfiguration construite au XVIème siècle.

 

 


PEILLON
- 04 - PEILLON - VUE GENERALE


A propos de la photo 04 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
VUE GENERALE

Perché à une vingtaine de kilomètres du centre ville de Nice, sur un éperon rocheux, construit en pierre, Peillon se fond dans le paysage, et est peu visible de la vallée du Paillon de l'Escarène. Le village est dominée par le clocher de léglise paroissiale Saint Sauveur de la Transfiguration construite au XVIème siècle.

 

 


PEILLON
- 05 - PEILLON - VUE GENERALE


A propos de la photo 05 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
VUE GENERALE

Perché à une vingtaine de kilomètres du centre ville de Nice, sur un éperon rocheux, construit en pierre, Peillon se fond dans le paysage, et est peu visible de la vallée du Paillon de l'Escarène. Le village est dominée par le clocher de léglise paroissiale Saint Sauveur de la Transfiguration construite au XVIème siècle.

 

 


PEILLON
- 06 - PEILLON - VUE GENERALE


A propos de la photo 06 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
VUE GENERALE

Perché à une vingtaine de kilomètres du centre ville de Nice, sur un éperon rocheux, construit en pierre, Peillon se fond dans le paysage, et est peu visible de la vallée du Paillon de l'Escarène. Le village est dominée par le clocher de léglise paroissiale Saint Sauveur de la Transfiguration construite au XVIème siècle.

Photo Michèle Maurin

 

 


PEILLON
- 07 - PEILLON - VUE GENERALE


A propos de la photo 07 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
VUE GENERALE

Perché à une vingtaine de kilomètres du centre ville de Nice, sur un éperon rocheux, construit en pierre, Peillon se fond dans le paysage, et est peu visible de la vallée du Paillon de l'Escarène. Le village est dominée par le clocher de léglise paroissiale Saint Sauveur de la Transfiguration construite au XVIème siècle.

 

 


PEILLON
- 08 - PEILLON - LA PLACE DU VILLAGE, LA FONTAINE


A propos de la photo 08 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
LA PLACE DU VILLAGE, LA FONTAINE

La fontaine, classée «Monument Historique », a été déssinée en 1789 par le géomètre royal Ghiotti, et inaugurée en 1800. Son histoire, rappellée sur une pancarte, résume toutes les difficultés de la distribution de l'eau dans le haut-pays niçois :

« AVANT LA REVOLUTION, LA POPULATION DU VIEUX VILLAGE
ALLAIT CHERCHER L'EAU A TROIS PETITES SOURCES, DEUX ETANT
SITUEES AU-DESSUS (QUARTIER LA VIGNE)
LA TROISIEME AU-DESSOUS (LA FOUONT D'ARGENT) DU VILLAGE,

CE N'EST QU'EN 1799 (AN 8 DE LA REPUBLIQUE) QUE LA
COMMUNAUTE DECIDE DE CAPTER L'EAU D'UNE AUTRE SOURCE,
"LA FOUONT VIEILLA".

TOUTES CES EAUX DE SOURCES SERONT RELIEES ET AMENEES A
CETTE FONTAINE POUR SON INAUGURATION, LE 6 JUILLET 1800.

CES SOURCES SONT DES EXUTOIRES SECONDAIRES ET
INTERMEDIAIRES, DETERMINES PAR UNE GRANDE FAILLE QUI
DISLOQUE LE VERSANT NORD-OUEST DE LA CIME DU "RASTEL". ILS
FONT PARTIE DU RESEAU DES EAUX SOUTERRAINES RESURGEANT
A SAINTE THECLE, PRES DE LA POSTE
(SOURCES DE SAINTE-THECLE).

MAIS TOUTES CES DISPOSITIONS ET BIEN D'AUTRES ENCORE
S'AVERENT INSUFFISANTES, LE VIEUX VILLAGE RESTE SOUVENT
SANS EAU L'ETE...

ALORS EN 1951, LE CONSEIL MUNICIPAL FRAPPE UN GRAND COUP
ET DECIDE "D'ALLER PRENDRE L'EAU OU IL Y EN A". L'EAU DE
SAINTE-THECLE EST REFOULEE DE LA VALLEE DANS LES
CANALISATIONS DU VIEUX VILLAGE.

AU SOIR DU 07 AOUT 1954, A L'OCCASION DE LA FETE PATRONALE
DE LA SAINT-SAUVEUR - FETE DE LA TRANSFIGURATION DU
CHRIST - L'EAU COULE A FLOTS.

DE CETTE FONTAINE BIENFAISANTE UN FEU D'ARTIFICE EST TIRE. LE VOEU
SECULAIRE DES PE1LLONNAIS EST EXAUCE.

DEPUIS, LE VIEUX VILLAGE EST SAUVE ET SE TROUVE TRANSFIGURE ! »


 

 


PEILLON
- 09 - PEILLON - LA PLACE DU VILLAGE, LA FONTAINE


A propos de la photo 09 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
LA PLACE DU VILLAGE, LA FONTAINE

La fontaine, classée «Monument Historique », a été déssinée en 1789 par le géomètre royal Ghiotti, et inaugurée en 1800. Son histoire, rappellée sur une pancarte, résume toutes les difficultés de la distribution de l'eau dans le haut-pays niçois :

« AVANT LA REVOLUTION, LA POPULATION DU VIEUX VILLAGE
ALLAIT CHERCHER L'EAU A TROIS PETITES SOURCES, DEUX ETANT
SITUEES AU-DESSUS (QUARTIER LA VIGNE)
LA TROISIEME AU-DESSOUS (LA FOUONT D'ARGENT) DU VILLAGE,

CE N'EST QU'EN 1799 (AN 8 DE LA REPUBLIQUE) QUE LA
COMMUNAUTE DECIDE DE CAPTER L'EAU D'UNE AUTRE SOURCE,
"LA FOUONT VIEILLA".

TOUTES CES EAUX DE SOURCES SERONT RELIEES ET AMENEES A
CETTE FONTAINE POUR SON INAUGURATION, LE 6 JUILLET 1800.

CES SOURCES SONT DES EXUTOIRES SECONDAIRES ET
INTERMEDIAIRES, DETERMINES PAR UNE GRANDE FAILLE QUI
DISLOQUE LE VERSANT NORD-OUEST DE LA CIME DU "RASTEL". ILS
FONT PARTIE DU RESEAU DES EAUX SOUTERRAINES RESURGEANT
A SAINTE THECLE, PRES DE LA POSTE
(SOURCES DE SAINTE-THECLE).

MAIS TOUTES CES DISPOSITIONS ET BIEN D'AUTRES ENCORE
S'AVERENT INSUFFISANTES, LE VIEUX VILLAGE RESTE SOUVENT
SANS EAU L'ETE...

ALORS EN 1951, LE CONSEIL MUNICIPAL FRAPPE UN GRAND COUP
ET DECIDE "D'ALLER PRENDRE L'EAU OU IL Y EN A". L'EAU DE
SAINTE-THECLE EST REFOULEE DE LA VALLEE DANS LES
CANALISATIONS DU VIEUX VILLAGE.

AU SOIR DU 07 AOUT 1954, A L'OCCASION DE LA FETE PATRONALE
DE LA SAINT-SAUVEUR - FETE DE LA TRANSFIGURATION DU
CHRIST - L'EAU COULE A FLOTS.

DE CETTE FONTAINE BIENFAISANTE UN FEU D'ARTIFICE EST TIRE. LE VOEU
SECULAIRE DES PE1LLONNAIS EST EXAUCE.

DEPUIS, LE VIEUX VILLAGE EST SAUVE ET SE TROUVE TRANSFIGURE ! »


 

 


PEILLON
- 10 - PEILLON - LA PLACE DU VILLAGE, LA FONTAINE


A propos de la photo 10 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
LA PLACE DU VILLAGE, LA FONTAINE

La fontaine, classée «Monument Historique », a été déssinée en 1789 par le géomètre royal Ghiotti, et inaugurée en 1800. Son histoire, rappellée sur une pancarte, résume toutes les difficultés de la distribution de l'eau dans le haut-pays niçois :

« AVANT LA REVOLUTION, LA POPULATION DU VIEUX VILLAGE
ALLAIT CHERCHER L'EAU A TROIS PETITES SOURCES, DEUX ETANT
SITUEES AU-DESSUS (QUARTIER LA VIGNE)
LA TROISIEME AU-DESSOUS (LA FOUONT D'ARGENT) DU VILLAGE,

CE N'EST QU'EN 1799 (AN 8 DE LA REPUBLIQUE) QUE LA
COMMUNAUTE DECIDE DE CAPTER L'EAU D'UNE AUTRE SOURCE,
"LA FOUONT VIEILLA".

TOUTES CES EAUX DE SOURCES SERONT RELIEES ET AMENEES A
CETTE FONTAINE POUR SON INAUGURATION, LE 6 JUILLET 1800.

CES SOURCES SONT DES EXUTOIRES SECONDAIRES ET
INTERMEDIAIRES, DETERMINES PAR UNE GRANDE FAILLE QUI
DISLOQUE LE VERSANT NORD-OUEST DE LA CIME DU "RASTEL". ILS
FONT PARTIE DU RESEAU DES EAUX SOUTERRAINES RESURGEANT
A SAINTE THECLE, PRES DE LA POSTE
(SOURCES DE SAINTE-THECLE).

MAIS TOUTES CES DISPOSITIONS ET BIEN D'AUTRES ENCORE
S'AVERENT INSUFFISANTES, LE VIEUX VILLAGE RESTE SOUVENT
SANS EAU L'ETE...

ALORS EN 1951, LE CONSEIL MUNICIPAL FRAPPE UN GRAND COUP
ET DECIDE "D'ALLER PRENDRE L'EAU OU IL Y EN A". L'EAU DE
SAINTE-THECLE EST REFOULEE DE LA VALLEE DANS LES
CANALISATIONS DU VIEUX VILLAGE.

AU SOIR DU 07 AOUT 1954, A L'OCCASION DE LA FETE PATRONALE
DE LA SAINT-SAUVEUR - FETE DE LA TRANSFIGURATION DU
CHRIST - L'EAU COULE A FLOTS.

DE CETTE FONTAINE BIENFAISANTE UN FEU D'ARTIFICE EST TIRE. LE VOEU
SECULAIRE DES PE1LLONNAIS EST EXAUCE.

DEPUIS, LE VIEUX VILLAGE EST SAUVE ET SE TROUVE TRANSFIGURE ! »


 

 


PEILLON
- 11 - PEILLON - LES RUES MEDIEVALES


A propos de la photo 11 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
LES RUES MEDIEVALES

Les hautes maisons sont serrées les unes contre les autres le long des ruelles et escaliers en calade, reliés par d'étroits passages voutés.

 

 


PEILLON
- 12 - PEILLON - LES RUES MEDIEVALES


A propos de la photo 12 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
LES RUES MEDIEVALES

Les hautes maisons sont serrées les unes contre les autres le long des ruelles et escaliers en calade, reliés par d'étroits passages voutés.

 

 


PEILLON
- 13 - PEILLON - LES RUES MEDIEVALES


A propos de la photo 13 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
LES RUES MEDIEVALES

Les hautes maisons sont serrées les unes contre les autres le long des ruelles et escaliers en calade, reliés par d'étroits passages voutés.

 

 


PEILLON
- 14 - PEILLON - LES RUES MEDIEVALES


A propos de la photo 14 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
LES RUES MEDIEVALES

Les hautes maisons sont serrées les unes contre les autres le long des ruelles et escaliers en calade, reliés par d'étroits passages voutés.

 

 


PEILLON
- 15 - PEILLON - LES RUES MEDIEVALES


A propos de la photo 15 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
LES RUES MEDIEVALES

Les hautes maisons sont serrées les unes contre les autres le long des ruelles et escaliers en calade, reliés par d'étroits passages voutés.

 

 


PEILLON
- 16 - PEILLON - LES RUES MEDIEVALES


A propos de la photo 16 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
LES RUES MEDIEVALES

Les hautes maisons sont serrées les unes contre les autres le long des ruelles et escaliers en calade, reliés par d'étroits passages voutés.

 

 


PEILLON
- 17 - PEILLON - L'EGLISE SAINT SAUVEUR DE LA TRANSFIGURATION


A propos de la photo 17 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
L'EGLISE SAINT SAUVEUR DE LA TRANSFIGURATION

léglise paroissiale Saint Sauveur de la Transfiguration est construite au XVIème siècle, sur l'emplacement d'un ancien donjon.

 

 


PEILLON
- 18 - PEILLON - LES RUES MEDIEVALES


A propos de la photo 18 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
LES RUES MEDIEVALES

Les hautes maisons sont serrées les unes contre les autres le long des ruelles et escaliers en calade, reliés par d'étroits passages voutés.

 

 


PEILLON
- 19 - PEILLON - LES RUES MEDIEVALES


A propos de la photo 19 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
LES RUES MEDIEVALES

Les hautes maisons sont serrées les unes contre les autres le long des ruelles et escaliers en calade, reliés par d'étroits passages voutés.

 

 


PEILLON
- 20 - PEILLON - LES RUES MEDIEVALES


A propos de la photo 20 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
LES RUES MEDIEVALES

Les hautes maisons sont serrées les unes contre les autres le long des ruelles et escaliers en calade, reliés par d'étroits passages voutés.

 

 


PEILLON
- 21 - PEILLON - LES RUES MEDIEVALES


A propos de la photo 21 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
LES RUES MEDIEVALES

Les hautes maisons sont serrées les unes contre les autres le long des ruelles et escaliers en calade, reliés par d'étroits passages voutés.

Photo Michèle Maurin

 

 


PEILLON
- 22 - PEILLON - LES RUES MEDIEVALES


A propos de la photo 22 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
LES RUES MEDIEVALES

Les hautes maisons sont serrées les unes contre les autres le long des ruelles et escaliers en calade, reliés par d'étroits passages voutés.

 

 


PEILLON
- 23 - PEILLON - LES RUES MEDIEVALES


A propos de la photo 23 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
LES RUES MEDIEVALES

Les hautes maisons sont serrées les unes contre les autres le long des ruelles et escaliers en calade, reliés par d'étroits passages voutés.

 

 


PEILLON
- 24 - PEILLON - LES RUES MEDIEVALES


A propos de la photo 24 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
LES RUES MEDIEVALES

Les hautes maisons sont serrées les unes contre les autres le long des ruelles et escaliers en calade, reliés par d'étroits passages voutés.

 

 


PEILLON
- 25 - PEILLON - LA CHAPELLE DES PENITENTS BLANCS


A propos de la photo 25 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
LA CHAPELLE DES PENITENTS BLANCS

La chapelle Notre-Dame des Douleurs des Pénitents Blancs date de 1495. Elle abrite un trésor du peintre primitif niçois Jean Canavesio : les peintures murales représentant la Passion, la Crucifixion, et la Mise au Tombeau.
D'autres œuvres de ce peintre sont à admirer notamment au Sanctuaire de Notre Dame des Fontaines à la Brigue, l'église Sainte-Marguerite et Rosalie à Lucéram, ou encore à la chapelle Sainte-Marguerite des Penitents Blancs à Saint Dalmas le Selvage.

 

 


PEILLON
- 26 - PEILLON - LA CHAPELLE DES PENITENTS BLANCS


A propos de la photo 26 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
LA CHAPELLE DES PENITENTS BLANCS

La chapelle Notre-Dame des Douleurs des Pénitents Blancs date de 1495. Elle abrite un trésor du peintre primitif niçois Jean Canavesio : les peintures murales représentant la Passion, la Crucifixion, et la Mise au Tombeau.
D'autres œuvres de ce peintre sont à admirer notamment au Sanctuaire de Notre Dame des Fontaines à la Brigue, l'église Sainte-Marguerite et Rosalie à Lucéram, ou encore à la chapelle Sainte-Marguerite des Penitents Blancs à Saint Dalmas le Selvage.

 

 


PEILLON
- 27 - PEILLON - LA CHAPELLE DES PENITENTS BLANCS


A propos de la photo 27 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
LA CHAPELLE DES PENITENTS BLANCS

La chapelle Notre-Dame des Douleurs des Pénitents Blancs date de 1495. Elle abrite un trésor du peintre primitif niçois Jean Canavesio : les peintures murales représentant la Passion, la Crucifixion, et la Mise au Tombeau.
D'autres œuvres de ce peintre sont à admirer notamment au Sanctuaire de Notre Dame des Fontaines à la Brigue, l'église Sainte-Marguerite et Rosalie à Lucéram, ou encore à la chapelle Sainte-Marguerite des Penitents Blancs à Saint Dalmas le Selvage.

Photo Michèle Maurin

 

 


PEILLON
- 28 - PEILLON - LA CHAPELLE DES PENITENTS BLANCS


A propos de la photo 28 :

(Cliquer sur l'icône pour agrandir la photo.)

Voir la photoLA VALLEE DU PAILLON DE L'ESCARENE
PEILLON
LA CHAPELLE DES PENITENTS BLANCS

La chapelle Notre-Dame des Douleurs des Pénitents Blancs date de 1495. Elle abrite un trésor du peintre primitif niçois Jean Canavesio : les peintures murales représentant la Passion, la Crucifixion, et la Mise au Tombeau.
D'autres œuvres de ce peintre sont à admirer notamment au Sanctuaire de Notre Dame des Fontaines à la Brigue, l'église Sainte-Marguerite et Rosalie à Lucéram, ou encore à la chapelle Sainte-Marguerite des Penitents Blancs à Saint Dalmas le Selvage.

Photo Michèle Maurin

 

 


Pour nous contacter

Liens sur NICE

Rechercher textes, reportages et photos sur le site